12 février 2009

Le pont Mirabeau------Gillaume Apollinaire (alcools)

Sous le pont Mirabeau coule la SeineEt nos amoursFaut-il qu'il m'en souvienneLa joie venait toujours après la peine. Vienne la nuit sonne l'heureLes jours s'en vont je demeure Les mains dans les mains restons face à faceTandis que sousLe pont de nos bras passeDes éternels regards l'onde si lasse Vienne la nuit sonne l'heureLes jours s'en vont je demeure L'amour s'en va comme cette eau couranteL'amour s'en vaComme la vie est lenteEt comme l'Espérance est violente Vienne la nuit sonne l'heureLes jours s'en vont je demeure... [Lire la suite]
Posté par SophieMing à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 février 2009

Carla Bruni-----Tu es ma came

Il y a des femmes particulières comme ça dans ce monde : En effet ,elles sont, les femmes ordinaires. Parce que elles sont souvent mariées aux hommes les plus puissants, elle deviennent ‘la Première Dame’. Elles veulent non seulement être une bonne épouse,une bonne mère, mais aussi aident leurs maris dans le chemin politique. Elles ont aussi ses propres émotions, mais ne peuvent pas facilement les expriment comme une femme ordinaire, parce que leur conduites... [Lire la suite]
Posté par SophieMing à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2009

Demande au soleil (Garou)

Dans mes nuits je vois des murs de feuJe traverse des océans de sangJe croise le fer avec les anges de l’enferEt mes jours sont un long tunnelAu bout duquelTu m’appellesAttends-moiOù que tu soisJ’irai te chercherEt te retrouverDemande au soleilDemande au soleil et aux étoilesOh ! Si je t’ai aiméeDemande à la lune de témoignerOh ! Si tu m’as manquéDemande aux montagnes où j’ai erréCombien de nuits, combien de joursDemande aux rivières que j’ai pleuréesDemande au soleilLe chemin qu’on avait fait ensembleJe le refais à... [Lire la suite]
Posté par SophieMing à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2009

Louise Labé---Je vis, je meurs ; je me brûle et me noie

    Je vis, je meurs ; je me brûle et me noie ;J'ai chaud extrême en endurant froidure :La vie m'est et trop molle et trop dure.J'ai grands ennuis entremêlés de joie.Tout à un coup je ris et je larmoie,Et en plaisir maint grief tourment j'endure ;Mon bien s'en va, et à jamais il dure ;Tout en un coup je sèche et je verdoie.Ainsi Amour inconstamment me mène ;Et, quand je pense avoir plus de douleur,Sans y penser je me trouve hors de peine.Puis, quand je crois ma joie être certaine,Et être au... [Lire la suite]
Posté par SophieMing à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]