Pourquoi est-ce que Aristote dit qu’il y a trois sorte d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer? Ceux qui vont sur la mer sont des gens ni vivants ni morts?

Selon les connaissances, il n’est pas logique de distinguer les hommes comme Aristote. Pourquoi est-ce que Aristote dit qu’il y a trois sorte d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer? Ceux qui vont sur la mer sont des gens ni vivants ni morts? Je crois , peut-être, parce que ceux qui vont sur la mer ont une vie très différente que d’autres. Etant un célèbre philosophe de l’Antiquité grèque , Aristote considère les êtres en vues différentes, donc ce qu’il dit est peut-être une fruit de pensée spéciale que Aristote essaie de mettre l’accent sur ceux qui vont sur la mer sont des gens hors des vivants et morts ! Je disserte sur cette ophinion d’Aristote dans deux parties. D’une part , ceux qui vont sur la mer ont une vie très différente que d’autres. Ils sont à la mer tandis qu’on est à la terre. Donc on peut installer ceux qui vont sur la mer dans une place particulière, ni “vivants”, ni “morts”; D’autre part , Il faut faire attention aux dangers que surmontent et surmonteront les marins. Ce qui veut aller sur la mer , doit regarder lui-meme ni “vivant”, ni “mort”.

Depuis la naissence, on vive sur la terre, durant la plupart de la vie. Contrairement , les marins passent la plupart de leur vie sur la mer . Les différents expériences font deux modes de la vie , de la pensée, de moeurs ,etc . Voyez cette petite blague , j’espère que vous pouvez mieux conprendre les différences!

Dans un bar , deux personne bavardent , un marin et un payan. Ce payan s’appelle P ,et ce marin est M.

P: Mon ami, dit-moi ,où est-ce que ton pere meurt?

M: Sur la mer,il a rencontré un grand orage.

P: Et ton frere?

M: Sur la mer ,il a pris par un requin.

P:Oh là là , c’est très horrible, je n’irai pas sur la mer!

M: C’est ça? Okey, dit-moi , mon ami, où est-ce que ton pere meurt?

P:Sur le lit.

M:Et ton frere?

P:Sur le lit.

M: Tu ne crois pas c’est très horrible? Tu ne te coucheras plus sur le lit?

Donc on peut installer ceux qui vont sur la mer dans une place particulière . Ils sont à la mer tandis qu’on est à la terre . Ce n’est pas correct de considérer ceux qui vont sur la mer avec les connaissances ordinaires , surtout celles de “vivant et mort” . Il y a beaucoup de marins qui prennent la mer pour leur foyer ,et la terre pour l’endoit de reposer. Même, certains ne veulent pas quitter le navire, par exemple , le héro du film< <1900> >et << le pianiste sur la mer>> , qui a peur de quitter son navire et passe toute sa vie sur la mer. Je crois peut-être on peut expliquer “ceux qui vont sur la mer sont des gens ni vivants ni morts “ comme ça: quand le marin quitte la mer , il devient “ni vivant” pour lui-meme , mais pour d’autres, il est “ni mort” .

La mer est très mystérieux avec des changements fréquents et des dangers. Elle est une reine, régnant sur les êtres: parfois, elle devient un bête dangereux et prend la vie cruellement , parfois, elle est une mère bienveillante , embrassant les hommes avec les douceurs. C’est pas toujours un vayage joyeux pour ceux qui vont sur la mer. Dans les souvenirs del’intervention de Capitaine CLAEYSSAN, on peut mieux voir :

“D’abord, les premiers jours, les conditions de navigantion sont bonnes et la Briantais bénéfice d’une mer belle a peu agitée...Mais la situationcommence à se gâter , les vents se renforcent, une violente tempête arrive ...ils rencontrent le Typhon.

Enfin, au bilan cette tempête aura fait une soixantaine de morts...”

Ce qui veut aller sur la mer , doit regarder lui-même ni “vivant”, ni “mort”. Ni vivant , c’est à dire , il faut recevoir un fait qu’il peut-être sera mort à cause d’un orage ,d’ une lutte, ou d’manque de l’alliment , quand il va sur la mer. Ni mort , soit , il faut ne pas perdre lui-même , l’esprit d’exister et le desir de vivre , comme les morts!

Marlow dit, dans< Jeune de joseph Conrad>, il y a de ces voyages, vous le savez vous autres, qu’on dirait fait pour illustrer la vie même! ceux qui vont sur la mer ont une vie très différente que d’autres.Ils font un vayage ni vivant ni mort !

“Brave marin revient de mer tout doux , brave marin revient de mer tout doux, tout mal brise,tout mal aimé, brave revient de mer tout doux”